Observer et décrire un épisode d’enseignement-apprentissage signifiant

Etudiant

Didactique de la santé et de l’éducation physique au cycle intermédiaire 2010
Faculté d’éducation
Université d’Ottawa

Étape 1
Rédiger une DESCRIPTION la plus complète et la plus détaillée possible d’un incident…
Plusieurs pourraient croire que l’activité à l’origine de mon incident signifiant découle d’idées du cours durant lequel la créativité nous a été promue comme outil d’enseignement mais comme j’avais oublié que les jeunes ne se présentaient pas cette semaine là, j’étais prêt et je n’ai rien changé de ma planification depuis. Je jure votre honneur ! Introduction terminée, je me lance dans la description.

Je voulais être original dans mon échauffement et comme j’avais trouvé un exercice d’un collègue (Martin) bien intéressant lors de sa séance, j’ai décidé de le « tweeker » à ma façon. J’ai voulu que les élèves se placent dans la peau de personnages et j’ai donc choisi une combinaison entre joueurs de football et soldats d’armée. Comme entraîneur/caporal très disciplinaire, j’ai exigé que tous les élèves exécutent les consignes et copient mes mouvements à la lettre. « Feu aux pieds ! Debout ! Couché ! Debout ! Couché ! Feu aux pieds ! Du bruit avec les pieds ! » Les élèves ont joué le jeu à merveille. Je n’ai remarqué aucun comportement déviant. Durant quelques instants, je suis devenu un sorcier en possession d’une baguette magique et les élèves étaient sous un de mes sortilèges que j’appellerais : l’engagement des plus total. Debout devant eux, je me serais cru devant des cordes de bois alignées au millimètre près. Une vraie formation ! « Soldat Françis, soldat Hubert, soldat Bianca, etc., repos ! »

Étape 2
Expliquer ce qui attire ton attention dans cet épisode ce qui la rend signifiante
En deux leçons avec les élèves, je n’avais pas encore réussi à obtenir leur attention simultanément de cette façon. Porter le chapeau d’un soldat ou d’un joueur de football a créé une cohésion au sein du groupe. L’échauffement qui se fait généralement par trois tours en périphérie du gymnase et quelques séries d’étirements est devenu pour eux une opportunité théâtrale. Ces treize petits bonhommes ont démontré un niveau d’attention et de concentration sur la tâche supérieur à celui dont je me serais attendu. Les élèves semblaient s’amuser ! Une séance d’éducation physique devrait être « l’fun » ! Une chose est certaine, cet échauffement le fut.

Étape 3
Formuler une/plusieurs questions en lien avec cet épisode
Pourquoi restons-nous traditionnels dans nos enseignements si la CRÉATIVITÉ capte l’attention des jeunes de cette façon ?
Question : l’engagement des élèves / la place de la NOUVEAUTÉ !!